Rbanque.com

Vous avez certainement déjà remarqué que votre banque vous demandait de signer votre carte bancaire. Cette petite signature, si elle peut vous sembler anodine,... Est-on obligé de signer sa carte bancaire et comment faire ?

Vous avez certainement déjà remarqué que votre banque vous demandait de signer votre carte bancaire. Cette petite signature, si elle peut vous sembler anodine, est en réalité un moyen de sécuriser votre moyen de paiement en confirmant que vous en êtes bien le détenteur. D’ailleurs, les autorités françaises conseillent à tout porteur d’une carte bleue de la signer dès sa réception.

Mais votre signature peut également vous être demandé au moment de régler avec votre carte bancaire auprès d’un commerçant. Vous devrez ainsi signer le ticket de caisse (et présenter votre carte d’identité) afin de vérifier encore une fois que vous êtes bien le porteur de la carte en question.

Aujourd’hui, nous faisons le point sur ce petit détail qui fait toute la différence.

Etes-vous obligé de signer votre carte bancaire ?

Lorsque vous payez avec votre carte bancaire ou que vous l’utiliser pour retirer de l’argent liquide dans un distributeur, la seule chose que l’on va vous demander pour s’assurer que vous êtes bien le détenteur de la carte est son code confidentiel. Personne ne va s’assurer que la signature apposée sur la carte bleue est bien la vôtre, ni même vous demander votre pièce d’identité. Dans ce cas, vous pouvez vous demander quel est donc l’intérêt de signer sa carte bancaire ?

Pourquoi la signature carte bancaire est importante ?

En réalité, cette affirmation n’est pas tout à fait exacte. Car le droit français oblige les porteurs d’une carte bleue à signer leur ticket de caisse si le montant de leur achat dépasse les 1 500 euros. Le commerçant vous demandera donc de signer un bon de commande afin de confirmer votre identité. Il s’assurera ensuite que la signature que vous avez apposé sur la facture et celle sur votre carte bancaire (au dos) sont bien les mêmes.

A l’étranger, cette obligation peut également faire tout son sens. En effet, de nombreux pays exigent de leurs ressortissants qu’ils signent une preuve d’achat réglée par carte bancaire. Il faut savoir que les commerçant n’utilisent pas systématiquement la puce au recto de votre carte, mais plutôt la bande magnétique. De ce fait, on ne vous demandera pas votre code à 4 chiffres. C’est pour cette raison qu’afin de sécuriser vos achats, et de vous assurer que personne d’autre que vous ne puisse utiliser votre carte bancaire, vous devrez signer la preuve d’achat et présenter une pièce d’identité.

Une signature exigée par le contrat bancaire ?

En monétique, il existe plusieurs gardes fous qui permettent de s’assurer que vous êtes bien le détenteur de votre carte bancaire. A commencer par le code confidentiel à 4 chiffres, mais aussi le cryptogramme à 3 chiffre qui figure au verso de votre carte bancaire. Or, la signature est un autre élément de vérification que l’on ignore très souvent.

Vous l’aurez compris, et pour toutes ces raisons, la signature carte bancaire n’est pas facultative, mais bien obligatoire. Le contrat de votre carte bancaire va d’ailleurs stipuler que dès sa réception, vous devez obligatoire l’apposer sur votre carte. En effet, l’absence de paraphe peut justifier qu’un commerçant refuse d’accepter votre carte bleue.Vous n’aurez de plus pas le droit d’apposer un autocollant sur votre carte bancaire qui pourrait la cacher.

Votre carte est soudainement muette ? Il est possible que votre banque est décidée de la bloquer en raison d’une fraude à la carte bancaire. Nous vous expliquons comment faire également en cas de carte perdue, notamment en faisant opposition le plus rapidement possible.

Et la signature exigée par les commerçants ?

Pour rappel, la signature d’un bon de commande ou d’une facture en France n’est obligatoire qu’à partir d’un achat de plus de 1 500 euros. En effet, les commerçants sont équipés de terminaux de paiement qui vont lire la puce de votre carte et qui exigeront donc que vous entriez votre code PIN pour valider l’achat et éviter les fraudes.

Si votre carte n’est pas signée, il pourra refuser la transaction, n’étant pas en mesure de s’assurer que vous êtes bien le porteur légitime de cette carte. Il peut aussi appeler la banque qui l’a émise afin de s’assurer de votre identité.

N’oubliez pas qu’en carte de perte ou de vol de votre carte, vous serez tenu responsable des retraits et paiements effectués avant que vous n’ayez fait opposition, et ce dans une limite de 150 euros.

Comment signer sa carte bleue ?

Vous avez désormais tous les arguments nécessaires pour comprendre l’importance de signer sa carte bleue. Reste à savoir maintenant comment procéder afin de la protéger d’éventuelles utilisations frauduleuse, en particulier si vous avez l’habitude de voyager à l’étranger et dans des pays où on ne vous demandera pas votre code confidentiel. Ou pour limiter la casse côté paiement sans contact.

Signer sa carte bleue : est-ce obligatoire ?

En réalité, la signature carte bancaire est une procédure enfantine. Il vous suffit de vous munir d’un stylo à bille. En effet, la bande destinée à la signature du porteur de la carte a une matière qui permet à l’encre de bien s’inscrire et de ne pas s’effacer trop rapidement (d’où l’importance de la date d’expiration de votre CB). Par contre évitez les feutres ou stylos plumes qui ne sont pas du tout indiqués.

Faites-le bien au moment où vous recevrez votre carte pour éviter les oublis. Et surtout, gardez à l’esprit que ce petit geste est tout simplement obligatoire, pour votre bien et sécuriser votre moyen de paiement.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *